That’s all folks !

Dernier chapitre (épilogue, même) de notre voyage et direction la France !

La conclusion de ce roadtrip finit là où il a commencé, à Denver, où nous avons arpenté une dernière fois les rues, les lignes de bus, mais aussi le musée d’art contemporain, le bar à bière préféré d’un des bisons, et un super resto de tacos et burritos frais faits sous nos yeux.

Merci à tous de nous avoir suivis et d’avoir participé au récit de ce périple !

On revient bientôt !

Ps : nous sommes presque déçus de n’avoir croisé AUCUN ours dans notre épopée, et ce en dépit de toutes les précautions prises (clochette à ours, parler fort, mettre la nourriture dans des endroits dédiés… alors on vous en laisse un pour vous dire au revoir…)

Publicités

Black Canyon of the Gunison et dernière baignade au motel

Un dernier parc pour la route, et encore un canyon, le black canyon of the Gunison (rien que ça) :

Et une dernière baignade dans notre motel à Glenwood spring, ville étape sans beaucoup de charme… à part peut-être cette piscine et ses chaises longues d’une autre époque…

Livin’ in America, part 4

Silverton, Colorado, est une ville située à plus de 2000m d’altitude sur la Million Dollar Highway, route qui porte son nom car anciennement jalonnée de bourgades comme Silverton, joyaux de la ruée vers l’or. Maintenant reconvertie dans les sports d’hiver et d’été, pendant de nombreuses années les chercheurs d’or s’y établissaient, et elle regorgeait de saloons. On y trouve toujours des magasins en tous genres et des petites maisonnettes (a)typiques.

Et le resto-barbecue bien typique où nous avons pu déguster ribs/saucisse à la texane avec des haricots et de la purée sauce gravy pour certains et saucisse/brisket avec coleslaw et maïs grillé pour d’autres, après la rando : extra !

Colourful Colorado : Ice lakes trail

Dernière grosse randonnée du séjour dans la forêt de San Juan, Colorado.

Le Colorado, surnommé « colourful Colorado » (plein de couleur), nous offre une belle balade aujourd’hui.

900 mètres de dénivelé, au final 17 km, et un tour de plusieurs lacs magnifiques dont le Ice Lake (bleu glacier) et le Island lake (avec une île au milieu).

Rencontre avec la faune locale, et heureusement aucun ours croisé.

Belle montée dans les arbres, puis arrivés en haut les lacs se succèdent et les « oooh » « aaaah » aussi.

Encore une superbe journée, on consolera le cuissot fatigué avec des ribs ce soir (côtelette de porc au barbecue).

Monument valley : sunset and the morning after

Scènes mythiques de westerns et de Forest Gump. Liberté américaine. Cliché du Roadtrip. Temple Navajo ? Ou temple du capitalisme…?

Quelques soient les adjectifs qu’on lui attribuera, monument Valley est grandiose, majestueuse, au coucher comme au lever ou même sous un soleil de plomb.

Petite marche le soir pour faire le tour des Buttes. Puis la Valley drive le lendemain matin, sous la poussière et la lumière de l’Arizona, à zigzaguer entre les touristes et les attrapes-touristes…

Pas de mots. C’était (très très) bien.